intellectualiste

intellectualiste

intellectualiste [ ɛ̃telɛktɥalist ] adj.
• 1853; de intellectualisme
Didact. Marqué d'intellectualisme; partisan de l'intellectualisme. « La science sera intellectualiste ou elle ne sera pas » (Poincaré). N. Un, une intellectualiste.

intellectualiste adjectif et nom Relatif à l'intellectualisme ; qui en est partisan.

⇒INTELLECTUALISTE, adj. et subst.
A. — [Correspond à intellectualisme A]
1. [En parlant de qqc.] Qui, dans le domaine de la philosophie ou de la psychologie, relève de l'intellectualisme. Conception, analyse intellectualiste; théorie intellectualiste de la perception. La force de la psychologie intellectualiste comme de la philosophie idéaliste vient de ce qu'elles n'avaient pas de peine à montrer que la perception et la pensée ont un sens intrinsèque (MERLEAU-PONTY, Phénoménol. perception, 1945, p. 172). Spinoza traduit en termes intellectualistes l'argument qu'Épicure appliquait aux rapports de la mort et de la sensation (J. VUILLEMIN, Essai signif. mort, 1949, p. 58) :
... dans la philosophie moderne, deux grands courants distincts (...). L'un porte les doctrines intellectualistes et rationalistes, où revit l'esprit de la spéculation grecque, et qui cherchent à fonder sur la théorie les règles de l'action; l'autre, les doctrines mystiques, sentimentales, volontaristes...
LÉVY-BRUHL, Mor. et sc. mœurs, 1903, p. 52.
2. [En parlant de qqn] Qui professe la doctrine de l'intellectualisme philosophique ou psychologique, ou qui en est partisan. [M. Georges Sorel] le dit expressément : « (...) dans quinze ou vingt ans, une nouvelle génération débarrassée (...) des fantômes construits par les philosophes intellectualistes depuis Descartes, n'écoutera plus que les hommes capables de lui expliquer la théorie du mal... etc. » (MASSIS, Jugements, 1923, p. 281).
Emploi subst. Lapie, vieil intellectualiste; vieux Kantien, connaît assez bien Spinoza, Leibniz et Descartes (RIVIÈRE, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1907, p. 200).
B. — [Correspond à intellectualisme B] P. ext., souvent péj.
1. [En parlant de qqn] Dont l'attitude consiste à accorder la prédominance aux solutions purement intellectuelles, au point souvent de méconnaître les réalités. Les gens sont tous et si profondément intellectualistes qu'ils aiment mieux (...) tout plutôt que de renoncer à leurs formules, à leurs tics, à leurs manies intellectuelles (PÉGUY, Notre jeun., 1910, p. 165). « L'intelligence, quelle petite chose à la surface de nous-mêmes! » a dit cet homme [Barrès] si intelligent, si peu intellectualiste (THIBAUDET, Hist. litt. fr., 1936, p. 176).
Emploi subst. L'auteur de l'Esprit des lois, pour prendre un intellectualiste littéraire (BENDA, Fr. byz., 1945, p. 38).
2. [En parlant de qqc.] Marqué par l'intellectualisme. Caractère intellectualiste du cubisme. Une pensée intellectualiste me paraît être : ou bien celle qui forme des idées adéquates à la réalité, avec le respect des sévères méthodes qui peuvent conduire vers cette fin (la pensée scientifique); ou bien celle qui, partant de postulats indémontrables, s'astreint à demeurer cohérente avec elle-même, selon les lois de la logique (BENDA, Fr. byz., 1945p. 286).
Prononc. : [(l)], [--]. Cf. intellect. Étymol. et Hist. 1853 adj. (AMIEL, Fragments d'un journal intime, éd. E. Scherer, t. 1, p. 69). Dér. de intellectuel; suff. -iste ou dér. de intellectualisme par substitution de suff.; cf. l'angl. intellectualist (1605 ds NED). Fréq. abs. littér. : 87.

intellectualiste [ɛ̃telɛktɥalist] adj. et n.
ÉTYM. 1853, Amiel; de intellectualisme.
1 Didact. Marqué d'intellectualisme; partisan de l'intellectualisme. Cérébraliste (rare). || « La science sera intellectualiste ou elle ne sera pas » (H. Poincaré). || Théorie intellectualiste de l'émotion, de la volonté. || L'erreur intellectualiste (→ Exister, cit. 5). || Leibniz, philosophe intellectualiste.
2 Plus cour. Marqué d'intellectualisme (2.).(Personnes). Systématiquement intellectuel.N. || Un, une intellectualiste.
0 Ce que les intellectualistes ne comprennent pas, c'est cela : que l'intelligence n'est accomplie que par la sensibilité et par l'amour.
Daniel-Rops, Ce qui meurt…, p. 233.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • intellectualiste — (entrée créée par le supplément) (in tèl lè ktu a li st ) s. m. Métaphysicien qui suit la doctrine de l intellectualisme. Leibnitz était intellectualiste, Kant est volontarianiste, l un mettait l entendement au dessus de la volonté, l autre met… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • intellectualiste — an. => Idéaliste …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • anti-intellectualiste — ● anti intellectualiste adjectif et nom Partisan de l anti intellectualisme. anti intellectualiste [ɑ̃tiɛ̃telɛktɥalist] adj. ÉTYM. 1905, H. Poincaré; de 1. anti , et intellectualiste. ❖ ♦ Didact. Qui est …   Encyclopédie Universelle

  • ANIMISME — Le terme «animisme» désigne, dans son sens général, la croyance aux âmes et aux esprits. Dans son sens spécial, il se réfère à la théorie d’Edward B. Tylor (1832 1917), selon laquelle la croyance aux esprits représente la première phase de la… …   Encyclopédie Universelle

  • AVICENNISME LATIN — L’influence d’Avicenne sur la pensée médiévale est telle qu’il est difficile de donner un sens à l’expression d’avicennisme latin sans en réduire en même temps la portée. De fait, comment ramener à l’unité d’un courant isolable la présence… …   Encyclopédie Universelle

  • HISTOIRE — LE MOT d’histoire désigne aussi bien ce qui est arrivé que le récit de ce qui est arrivé; l’histoire est donc, soit une suite d’événements, soit le récit de cette suite d’événements. Ceux ci sont réellement arrivés: l’histoire est récit… …   Encyclopédie Universelle

  • anti-intellectualisme — ● anti intellectualisme nom masculin Refus de reconnaître la prééminence de l intelligence et la valeur des sciences. ⇒ANTI INTELLECTUALISME, subst. masc. PHILOS. Doctrine qui rabaisse la valeur de l intelligence pure en exaltant la sensibilité,… …   Encyclopédie Universelle

  • Apatheia — L’apatheia, est un terme du vocabulaire de l’ascétisme et de la mystique. Souvent traduit par « impassibilité », il signifie littéralement « absence de passions » et « tranquillité de l’âme » parvenue au détachement… …   Wikipédia en Français

  • Jacques Abbadie — Pour les articles homonymes, voir Abbadie. Jacques Abbadie Naissance 1654 Nay Décès …   Wikipédia en Français

  • ANTHROPOLOGIE — La relative jeunesse d’une discipline qui ne se comprend qu’au travers des conditions de son avènement, de ses hésitations, de ses multiples cheminements rend malaisé de définir en quelques lignes l’anthropologie, son objet, ses méthodes et son… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”